Présentéisme, quand tu nous tiens !

Présentéisme, quand tu nous tiens !
Share on Google+0Share on LinkedIn0Tweet about this on Twitter0Share on Facebook0

Les Français ont tendance à privilégier leur temps passé au bureau, au détriment de leur vie privée. C’est le triste constat révélé la semaine dernière dans les médias, qui a poussé le gouvernement à lancer une charte destinée à inciter les entreprises à éviter ce fléau. Un fléau nommé présentéisme et dont nous serions les champions ! Ainsi, faire des heures supplémentaires, veiller jusque tard au bureau et même travailler le week-end fait partie de notre quotidien bien français…

Nos motivations sont diverses : être bien vus par nos supérieurs hiérarchiques, prouver que l’on est un employé impliqué dans ses missions… Quoi qu’il en soit, et nous l’évoquions d’ailleurs dans un précédent billet, être accro au boulot peut avoir des conséquences néfastes sur  la qualité de vie en entreprise et sur la performance des employés. C’est la raison pour laquelle de plus en plus de boîtes investissent pour faire face à ce phénomène ; certaines dépensent même jusqu’à 15K€ pour re-créer le bien-être au travail des cadres en faisant appel à un « coach bien-être ».

Je vous laisse creuser le sujet et consulter ce reportage de France Info qui m’a inspiré ce billet.

Source image

Share on Google+0Share on LinkedIn0Tweet about this on Twitter0Share on Facebook0

A propos de l'auteur

Frédéric Niollet http://www.jaimelelundi.com
Frédéric Niollet est co-fondateur du groupe Marco Polo. Il cultive une passion pour la formation, les voyages et l’entrepreneuriat. Sa culture internationale et celle de ses principaux clients l’ont naturellement aidé à créer et diriger depuis 2001 différentes entreprises en Europe et en Afrique du Nord. Auparavant de 1989 à 2001 il été manager commercial pour de grands groupes (Nabisco,Danone, Stabilo). Son intérêt pour les situations critiques et son amour de la réussite l’ont conduit à prendre en compte l’importance de la qualité de vie en entreprise. Frédéric estime que le développement de la qualité de vie au travail ne se décrète pas et ne se réalise pas sous contrainte.La formation est pour lui un levier efficace. Dans ce cadre il recherche en équipe les moyens de rendre les formations et accompagnements pertinents , adaptés et acceptables. Il construit avec son équipe des dispositifs d’apprentissage cadrés,ludiques, efficaces, hors cadre, bienveillants et surtout non générateur de stress nocif. Cet objectif est le moteur de Frédéric dans ses une activités de coach et formateur en entreprise depuis 2001. Son leitmotiv: être pro et proche.

Pas de commentaire

Laisser votre commentaire





Retour au haut de page