Ergonomie au travail : comment aménager son bureau pour s’y sentir bien ?

Ergonomie au travail : comment aménager son bureau pour s’y sentir bien ?
Share on Google+0Share on LinkedIn53Tweet about this on Twitter0Share on Facebook0

On a tous vécu l’expérience d’une chaise de bureau trop basse, d’un dossier mal adapté à son dos, d’un écran mal éclairé ou surexposé et l’on sait donc tous combien ces petits détails peuvent vraiment gâcher une journée de travail et même gâcher une journée tout court. Les conditions de travail conditionnent effectivement  le bien-être d’une personne et à terme la qualité de son travail et l’aménagement du poste de travail doit être cœur de la réflexion stratégique de l’entreprise sur la QVT

Depuis environ 50 ans, une discipline tente d’apporter un autre regard sur le travail et propose des réponses concrètes à ces problématiques complexes d’aménagement des postes de travail, c’est ce qu’on appelle l’ergonomie, une science destinée à préserver la santé des travailleurs mais également à garantir leur performance au travail …

 

Les grands principes de l’ergonomie


Formé par les racines grecques ergon (travail) et nomos (lois), le terme d’ergonomie signifie littéralement « lois appliquées au travail », en d’autres termes ce qu’il faut faire pour adapter le travail à l’homme, sous-entendues les améliorations qu’il faut  apporter aux conditions de travail de l’homme. Cette discipline s’intéresse donc tout d’abord à deux problématiques cruciales, deux aspects différents de l’interaction homme-machine : d’un côté l’adaptation de l’outil de travail aux caractéristiques physiologiques et morphologiques de l’être humain (ce qu’on appelle l’ergonomie physique) ; de l’autre l’adaptation des outils au fonctionnement cognitif de l’utilisateur (ce qu’on appelle l’ergonomie cognitive). Mais il y a aussi un troisième aspect de l’ergonomie qui se concentre sur l’étude et l’optimisation des processus organisationnels au sein des entreprises, c’est ce qu’on appelle l’ergonomie organisationnelle.
Pour tenter de donner une seule définition globale de cette discipline, voici la définition qu’en donne L’IEA (International Ergonomics Association), « L’ergonomie est la discipline scientifique qui vise la compréhension fondamentale des interactions entre les êtres humains et les autres composantes d’un système, et la profession qui applique les principes théoriques, les données et les méthodes en vue d’optimiser le bien-être des personnes et la performance globale des systèmes ».
Cette définition permet de mieux comprendre les enjeux de cette réflexion ainsi que la nécessité de prendre en compte cette dimension dans toute politique d’amélioration de la QVT.

 

L’ergonomie en pratique dans l’entreprise : la tâche, la posture et l’outil


Le point de départ de toute réflexion sur l’ergonomie au travail est une réflexion autour de la tâche de travail : sa nature, les manipulations/actions qu’elle occasionne, les éventuels déplacements, la posture (assise, debout, autre), son adaptation aux caractères physiques (taille, poids, vue, handicap éventuel), son caractère répétitif ou pénible, etc….
La tâche joue effectivement un rôle prescripteur en matière d’ergonomie car selon sa nature, et les différents aspects susmentionnés, on adaptera l’environnement de travail en conséquence pour faciliter son exécution dans les meilleures conditions et préserver la santé du travailleur tout en favorisant sa performance en termes de productivité.
Mais il convient aussi de s’interroger sur l’interaction homme-outil et notamment sur la posture, source de douleurs diverses, de stress et d’absentéisme dans l’entreprise. Il s’agit de s’interroger pour trouver la solution qui mettra le moins à l’épreuve les articulations et certaines parties plus sensibles du corps humain. Etant donné qu’il n’existe pas une posture idéale pour tous puisque celle-ci résulte d’un certain nombre de facteurs physiques, il faudra choisir un mobilier modulable (notamment bureau et chaise) pour permettre à tous de trouver une position de travail confortable.
Enfin la réflexion autour de l’outil, et selon sa spécificité permet d’aborder les autres aspects de l’ergonomie : l’aspect cognitif et l’aspect organisationnel. Aujourd’hui l’outil de travail est le plus souvent technologique et le confort de l’utilisateur passe aussi par l’étude de ce qu’on appelle la « charge mentale », c’est-à-dire les efforts intellectuels du travailleur pour accomplir sa tâche. Enfin l’aspect organisationnel est interrogé au travers des horaires, de l’interaction avec ses collègues etc…

 

Quelques exemples concrets pour promouvoir l’ergonomie au travail

 

En matière d’ergonomie physique, il est très important de dire et de répéter qu’il n’existe pas d’espace de travail idéal, chaque personne doit adapter son espace de travail à ses particularités physiques. Il faut donc privilégier des meubles modulables : des bureaux de travail à hauteur et inclinaison réglable, des fauteuils de travail ergonomiques (voire actifs) pour proposer à chacun SA position idéale. Et il peut être aussi être utile d’équiper tous les postes de travail de repose-pieds ergonomiques pour soulager les jambes, de repose-poignets pour soulager les poignets et éviter des douleurs chroniques source d’absentéime au travail.

Concernant l’interaction homme-machine, et en l’occurrence (pour le plus grand nombre) l’ordinateur, qui figure désormais sur presque tous les postes de travail, il est important de privilégier des souris ergonomiques, c’est-à-dire des souris qui épousent la forme naturelle de la main pour éviter tous les problèmes musculosquelettiques. Il est également important de se procurer des souris pour gauchers qui sont désormais accessibles et contribueront au bien-être de tous les gauchers.
Pour toutes les autres problématiques ergonomiques, la formation sera toujours une alliée de taille pour résoudre les problématiques de charge mentale et d’organisation dans le travail. N’hésitez jamais à informer et à communiquer autour de toutes ces questions d’ergonomie dans l’entreprise, elles sont toujours cruciales pour le bien-être dans l’entreprise.

 

Crédit photo : Pixabay

Share on Google+0Share on LinkedIn53Tweet about this on Twitter0Share on Facebook0

A propos de l'auteur

JaimeLeLundi http://www.jaimelelundi.com
JaimeLeLundi est le magazine 100% dédié à la Qualité de Vie au Travail et au Mieux-Vivre en Entreprise. N'hésitez pas à nous contacter pour partager vos points de vue !

Pas de commentaire

Laisser votre commentaire





Retour au haut de page