Bien-être et Qualité de Vie au Travail, deux notions identiques ?

Bien-être et Qualité de Vie au Travail, deux notions identiques ?
Share on Google+1Share on LinkedIn20Tweet about this on Twitter0Share on Facebook0

Vous pensez diriger l’entreprise idéale? Offrir à vos salariés des conditions de travail proches de la perfection ? Selon vous, vos collaborateurs n’auraient « pas à se plaindre »? Halte aux certitudes : le bien-être au travail est une notion souvent « dématérialisée », et dépend de facteurs qu’on ne soupçonne pas toujours. Petit retour sur les points essentiels à l’épanouissement de vos employés.

Vos collaborateurs ont un salaire plus que correct, travaillent dans des locaux accueillants, ont à disposition du matériel dernier cri pour effectuer leurs tâches. Cela suffit-il à les rendre heureux ? Non. Selon une récente enquête OpinionWay, le salaire aurait même un rôle secondaire dans l’épanouissement professionnel des candidats français à l’emploi, derrière le fait de se sentir utiles dans leur travail.

Pour permettre à vos employés de s’épanouir professionnellement, et ainsi de produire un travail efficace, il est important d’identifier plusieurs critères :

  • L’implication au travail. Vos collaborateurs ont-ils les moyens de réaliser un bon travail ?
  • L’engagement organisationnel. Sont-ils attachés à l’organisation qui leur fournit un travail ?
  • La congruence. Partagent-ils les valeurs de l’entreprise ?
  • Le sens du travail. Considèrent-ils leurs tâches comme étant utiles et pertinentes ?
  • La « valeur travail ». Les collaborateurs pensent-ils que leur travail puisse être une source d’émancipation et de bonheur ?

Une fois ces multiples paramètres identifiés, il vous faudra mettre en place des moyens d’action qui rendront vos salariés heureux… Et donc performants :

  • Indispensable dans la conduite du changement, l’implication de tous les acteurs de l’entreprise est primordiale, dans cette quête du bien-être au travail. Le dialogue auquel chacun pourra être associé permettra non seulement de faire émerger doléances et solutions, mais également de donner à tous un fort sentiment d’implication dans l’entreprise. Ne négligez personne : dans cette affaire, les responsables du personnel, ainsi que la Direction Générale de l’entreprise auront un rôle central à jouer.
  • Dans cette optique, le manager devient la clé de voute d’une amélioration progressive vers une qualité de vie au travail optimale. Au contact direct et quotidien des salariés, il est celui qui impulse une dynamique, encourage ses collaborateurs, et les motive heure après heure. Mais encore faut-il qu’il ait, lui aussi, les moyens d’accomplir sa tâche : il devra être formé, et disposer de temps, d’autonomie, et de compétences pour mener sont travail à bien. En d’autres termes, un manager heureux fera des employés heureux !
  • Veillez à créer des espaces de discussion et d’autonomie, parce que le salarié est souvent celui qui connaît le mieux la tâche qu’il a à accomplir. Considérez-le comme un expert dans son domaine, il se sentira d’autant plus valorisé, et sera ainsi à même de faire progresser l’entreprise.

N’oubliez pas ce point essentiel : le bien-être de vos collaborateurs est le point de départ d’un cercle vertueux, pour tous : la satisfaction de vos employés leur donnera nécessairement envie de s’engager davantage pour les buts poursuivis par l’entreprise. Ils seront plus performants, ce qui impliquera chez eux encore plus de satisfaction, pour encore plus d’engagement…

Source image à la Une 

Share on Google+1Share on LinkedIn20Tweet about this on Twitter0Share on Facebook0

A propos de l'auteur

JaimeLeLundi http://www.jaimelelundi.com
JaimeLeLundi est le magazine 100% dédié à la Qualité de Vie au Travail et au Mieux-Vivre en Entreprise. N'hésitez pas à nous contacter pour partager vos points de vue !

Pas de commentaire

Laisser votre commentaire





Retour au haut de page