Des « fauteuils actifs » pour vous faire remuer

Des « fauteuils actifs » pour vous faire remuer
Share on Google+0Share on LinkedIn0Tweet about this on Twitter0Share on Facebook0

Comme nous vous en parlions un peu plus tôt sur ce blog, rester assis toute la journée est mauvais pour la santé. Mais il existe des solutions pour limiter les dommages que nous fait risquer cette position. Voici plusieurs types de fauteuils sur lesquels s’asseoir pour contre-balancer ce problème.

1) Les poufs

Turnstone Buoy

 

Le Turnstone Buoy est un cylindre monté sur un pied bombé, qui lui permet d’accompagner vos mouvements lorsque vous êtes assis. De cette manière, ce fauteuil réduit la résistance du siège par rapport au corps humain. Vous n’avez donc plus la sensation d’être entravé. Il est de plus très léger (9 kg), ajustable, et disponible en 25 coloris différents, pour un prix de 199$.

Aeris Swopper

Le Swopper d’Aeris arrive au même résultat, mais d’une manière différente. Ce tabouret dispose de trois points de réglage sur lesquels vous pouvez agir. De cette façon, le siège accompagne vos mouvements et les amplifie, ce qui vous permet de bouger deux fois plus sans vous en rendre compte. Cela au moyen de ressorts sur les différents axes de déplacement. Le modèle standard est vendu au prix de 552€.

ErgoErgo

 

Avec le Ergo Ergo, vous aurez l’impression de vous asseoir sur un ressort géant. Ce tabouret a été créé dans l’unique but de vous faire bouger. Il bénéficie d’un design simple et robuste, mais par contre, il n’est pas ajustable à votre position. Il nécessite en outre d’avoir les deux pieds par terre pour fonctionner convenablement. C’est donc le modèle le plus radical de cet article. Le ErgoErgo coûte 100$.

2) Les fauteuils

Balance King

 

Avec ce fauteuil, Balance King espère pouvoir reproduire les bénéfices d’un ballon de Klein, dont on se sert pour avoir une position plus dynamique, avec le confort d’une chaise classique. Le support est donc monté sur un axe instable qui, là encore, accompagne vos déplacements, ce qui vous évite de rester bloqué dans une seule position.

Wilkhahn

 

Les sièges Wilkhahn s’appuient sur un système beaucoup plus complexe et ambitieux, en proposant trois articulations prenant en compte le pied, le dossier et les accoudoirs. Cela permet au siège de suivre la position de son utilisateur, et donc de limiter les entraves. De plus, ce système existe en de très nombreux modèles proposés par le constructeur.

Spinalis

active_chair_spinalis

 

En appuyant le corps humain sur un seul axe à ressort, le siège Spinalis force celui-ci à demeurer actif et à faire des efforts continuellement. Vous ne pouvez pas compenser ces efforts sur le dossier ou les accoudoirs, ce qui vous oblige à réellement vous exercer, tout en profitant de la station assise. Vous évitez ainsi un tassement des vertèbres, et vous vous épargnez des désagréments futurs. L’entrée de gamme est à 550€.

3) Les chaises à un pied

Aeris Muvman

 

En utilisant un seul pied monté sur un axe basculant, la chaise Aeris Muvman favorise la position « assise-debout », plus dynamique qu’une assise classique. Cela permet d’alterner entre les différentes positions pour éviter au corps de rester figé dans une seule. Elle est de plus facilement réglable et déplaçable, et peut s’adapter à pratiquement tous les types de métier.

 

Focal Mogo

La Mogo est particulière dans le sens où c’est plutôt un siège portatif. En effet, vous pouvez la démonter et la ranger dans votre sac. Si elle n’aide pas formellement à la préservation du dos, elle vous fournit un excellent prétexte pour aller faire vos réunions en extérieur. De plus, le support sur un seul pied permet d’effectuer n’importe quel mouvement sans la contrainte d’un siège classique. La Mogo coûte 100$

Share on Google+0Share on LinkedIn0Tweet about this on Twitter0Share on Facebook0

A propos de l'auteur

JaimeLeLundi http://www.jaimelelundi.com
JaimeLeLundi est le magazine 100% dédié à la Qualité de Vie au Travail et au Mieux-Vivre en Entreprise. N'hésitez pas à nous contacter pour partager vos points de vue !

Pas de commentaire

Laisser votre commentaire





Retour au haut de page