Lutter contre la démotivation des salariés français : quelques pistes

Lutter contre la démotivation des salariés français : quelques pistes
Share on Google+0Share on LinkedIn7Tweet about this on Twitter0Share on Facebook0

Le baromètre Edenred-Ipsos 2014, publié fin mai, étudie le bien-être et la motivation des salariés européens. 8 800 personnes ont été interrogées, en Allemagne, Belgique, Espagne, France, Italie, Portugal, Suède et Grande-Bretagne. D’après cette étude, les salariés français sont les plus démotivés d’Europe.

Nous sommes l’un des pays où les salariés ont le moins confiance en l’avenir de leur entreprise : seuls 59% des Français sondés sont confiants, pour une moyenne européenne de 66%. Avec les Portugais et les Italiens, les salariés français sont aussi les moins motivés au travail : ils notent leur QVT à 6,2/10 et sont 38% à dire que leur motivation diminue. C’est le pire score européen, la moyenne étant à 29% !

Alors, les Français, peuple le plus démotivé d’Europe au travail ? Peut-être, mais pas forcément le plus malheureux ! Les salariés de l’hexagone sont 88% à se sentir heureux au travail, souvent (38%) ou de temps en temps (50%). Des chiffres tout à fait dans la moyenne européenne.

Mais qu’est-ce qui démotive à ce point les Français ? Leur inquiétude principale est au niveau du salaire, loin devant  le maintien de l’emploi : 49% des sondés classent le niveau de salaire en 1er dans l’ordre de leurs préoccupations. C’est plus que dans les autres pays couverts par l’étude. S’il semble difficile d’augmenter tous ses salariés, il est tout de même possible de raviver leur motivation. Pas besoin de démonstrations extraordinaires, il y a quelques pratiques très simples à mettre en œuvre.

Valoriser le travail effectué

Nous vous en parlions il y a quelque temps, la reconnaissance de leur hiérarchie est un facteur de motivation important pour les salariés. Pensez à  témoigner votre gratitude lorsque vos collaborateurs fournissent un travail important, ils verront que leurs efforts sont reconnus. On se sent forcément plus impliqué et motivé dans son travail lorsque nos qualités sont valorisées.

Instaurer une ambiance conviviale

Au bureau, on vient travailler, d’accord, mais autant que ce soit dans la bonne humeur ! Il est beaucoup plus motivant d’aller au travail quand on est certain d’y trouver une ambiance conviviale. Quelques idées pour rendre votre vie de bureau plus sympa :

  • Aménager son espace de travail. Un peu de déco rend tout de suite un bureau plus agréable – particulièrement en open-space et dans les pièces communes. Sans tomber dans l’excès, un ou deux tableaux ou quelques posters permettent de personnaliser rapidement une pièce. Choisissez des images inspirantes ou qui correspondent aux valeurs de l’entreprise. Pensez aussi aux plantes : en plus de décorer, elles aideraient à réduire le stress. Enfin, n’hésitez pas à mettre un peu de couleur dans le décor ou l’ameublement.
  • Prévoir des moments conviviaux : jeux de société, repas en commun, visionnage d’un film… Autant de petits moments « off » qui permettent de sortir du cadre purement professionnel et de passer un bon moment ensemble.
  • Organiser un  team-building. Cela nécessite un peu de préparation, mais les résultats peuvent être très bénéfiques pour l’équipe.

Source image à la Une

Share on Google+0Share on LinkedIn7Tweet about this on Twitter0Share on Facebook0

A propos de l'auteur

JaimeLeLundi http://www.jaimelelundi.com
JaimeLeLundi est le magazine 100% dédié à la Qualité de Vie au Travail et au Mieux-Vivre en Entreprise. N'hésitez pas à nous contacter pour partager vos points de vue !

1

  1. comment-avatar
    Simple idée11 juin 2014 - 11 h 02 min

    Un employé passe en moyenne 70% de son temps à travailler pour quelqu’un. La reconnaissance de son travail ou une simple gratitude est effectivement le premier geste qui motive l’employé ! C’est peut être quelque chose d’anodin pour certain mais un accomplissement pour le collaborateur.

Laisser votre commentaire





Retour au haut de page