Stress au travail : comment le combattre ?

Stress au travail : comment le combattre ?
Share on Google+0Share on LinkedIn0Tweet about this on Twitter0Share on Facebook0

D’après une étude menée par l’Institut national de recherche et de sécurité (INRS), plus d’un salarié européen sur cinq souffre de stress au travail. Un phénomène dans lequel nous autres, Français, excellons tout particulièrement.

Rush, journées à rallonge, accumulation de dossiers… le petit monde de l’entreprise est un lieu propice au développement de l’anxiété. Et si le « bon stress » peut être un facteur de motivation pour certains, il peut également avoir des effets néfastes sur le moral et le physique des troupes. Dans ce dernier cas, il est urgent d’intervenir. Il en va de la santé du personnel et de celle de votre entreprise.

 

Déterminer les origines

La première étape pour lutter contre le stress au bureau est d’en identifier les sources. Les origines du stress peuvent être multiples et diffèrent d’un individu à l’autre.  Ce qui est stressant pour une personne ne l’est pas nécessairement pour son collègue, aussi il conviendra d’adapter les remèdes aux individualités de chacun. S’il n’y a pas de règle d’or, un ensemble de facteurs reviennent fréquemment lorsque l’on parle de stress au travail. Ces facteurs peuvent être liés à la nature même de la tâche effectuée, à l’environnement de travail ou encore aux rapports entretenus avec les collaborateurs. En vrac :

  •  Surcharge de travail ;
  • Imprécision dans les missions ;
  • Fortes exigences professionnelles ;
  • Environnement extérieur peu propice (nuisances sonores, chaleur…) ;
  • Relations tendues avec les collaborateurs ;
  •  Absence de communication ;
  • Management trop autoritaire ;

Bien souvent, l’accumulation d’un certain nombre de ces facteurs amène à des conséquences plus graves, pouvant aller jusqu’à atteindre la santé.

 

Identifier les signes

Un salarié victime de stress ne le montre pas forcément. Pire, il peut tenter de dissimuler son mal-être, par crainte d’afficher un manque d’efficacité aux yeux de ses collègues et surtout, de son manager. Il existe toutefois des signes avant-coureurs, qui doivent vous mettre la puce à l’oreille. Ces signes peuvent être d’ordre :

  • physique : migraines à répétition, tensions musculaires, fatigue anormale, plaques rouges apparentes…
  • (comporte)mental : perte d’appétit, incapacité à se concentrer, perte de contrôle sur ses tâches…

Certains signes non cités ci-dessus sont, quant à eux, spécifiques au lieu de travail et doivent alerter : des tâches effectuées dans la précipitation, des pauses déjeuner inexistantes, du travail emporté le soir à domicile… Dans tous les cas, il est de votre rôle de manager de veiller à la santé et à la sécurité physique de vos collaborateurs sur le lieu de travail.

 

Trouver les bons remèdes

Venir à bout du stress demande un certain temps. Mais commencer par prendre de bonnes habitudes en modifiant les petites choses du quotidien est un bon début dans la route vers la « guérison » !

  • Apprendre à se relaxer. Cela peut paraître « bateau » mais la relaxation est une méthode particulièrement efficace pour lutter contre le stress. Se vider l’esprit, apprendre à bien respirer et pratiquer quelques exercices faciles à effectuer au bureau ; autant de bons conseils que vos collaborateurs seront ravis de mettre en pratique.
  • Faire du sport. En plus d’agir directement sur la santé, la pratique d’une activité physique est un moyen très efficace pour lutter contre le stress. Elle libère des tensions accumulées au bureau, aère l’esprit, améliore le sommeil…
  • Éviter les excitants. Certains produits sont peu recommandés en situation de stress. S’ils ont pris une place importante au bureau, la cigarette et la caféine à répétition sont pourtant loin d’être les meilleurs alliés des salariés anxieux.
  • S’octroyer des pauses. Prendre plusieurs pauses par jour n’est pas synonyme de paresse !  Le tout est d’être raisonnable et de profiter de ces moments de décrochage pour recharger les batteries ! Une boisson chaude avec ses collègues entre deux dossiers, une pause déjeuner conviviale… Avez-vous déjà songé à mettre en place une séance de sieste dans votre entreprise ?
  • Organiser un Team-Building. Une situation de stress omniprésent chez les collaborateurs peut contribuer au développement d’une atmosphère tendue et impacter la performance de l’entreprise. Pourquoi ne pas profiter de cette situation de crise pour organiser un Team-Building ? Cela participera sans doute à la consolidation des relations entre vos équipes. À ce titre, nous vous invitons à consulter nos idées de Team-Building innovants.
  • Faire intervenir la Médecine du Travail. Lorsque le stress devient tel qu’il nuit à la santé mentale et physique des collaborateurs, il ne faut pas hésiter à prendre des mesures plus drastiques. Certaines personnes sont habilitées à résoudre ce type de problèmes ; c’est notamment le rôle des médecins du travail. Nous consacrerons d’ailleurs une rencontre autour de la Médecine du Travail & de la Qualité de Vie le 26 mai prochain, à laquelle nous vous invitons fortement à participer (informations & inscription).

 

Source image à la Une

Share on Google+0Share on LinkedIn0Tweet about this on Twitter0Share on Facebook0

A propos de l'auteur

JaimeLeLundi http://www.jaimelelundi.com
JaimeLeLundi est le magazine 100% dédié à la Qualité de Vie au Travail et au Mieux-Vivre en Entreprise. N'hésitez pas à nous contacter pour partager vos points de vue !

Pas de commentaire

Laisser votre commentaire





Retour au haut de page