Refroidir les neurones de vos collaborateurs

Refroidir les neurones de vos collaborateurs
Share on Google+0Share on LinkedIn8Tweet about this on Twitter0Share on Facebook0

Rien que le terme, « neurobiologie », ça impressionne, si, si, allez, avouez, vous aussi ! Sauf si vous êtes neurobiologiste vous-même, bien sûr. Et bien, je vous recommande de dépasser cette première impression, c’est visiblement une discipline à découvrir et approfondir, pour tous les gens qui s’intéressent à la qualité de vie au travail.

Je n’en suis pas encore à m’acheter le dictionnaire en 12 volumes, mais bon, j’ai lu un article intéressant dans le numéro 179 du magazine de la santé au travail du Groupe EDF (Ils sont bien, quand même, dans cette entreprise). L’article a pour titre « neurones en surchauffe », tout un programme! L’auteur, le professeur Pierre-Marie Lledo, nous explique que la maladie de l’immédiateté nous empêche de nous projeter dans le futur, alors que c’est justement la condition pour avoir du désir, stimulation de la récompense (j’espère que vous suivez !).

Sans désir, on tombe dans l’addiction… de la boite mails par exemple. (Si vous êtes déjà addict aux mails, un conseil : allez voir La Touche Etoile, à la Comédie de Paris, à Paris). L’addiction aux mails, ça va vite. Et il y a des effets secondaires sur la santé de vos collaborateurs: si vous envoyez un mail à l’un d’eux à 23 heures (ça n’arrive jamais) qui demande une action de sa part, ne vous étonnez pas si il arrive très fatigué le lendemain matin au bureau, il aura été réveillé par l’anxiété sur le coup de 3 heures du matin ;

Si c’est vous qui vous réveillez vers 3 heures du matin, faites lire l’article à votre chef ! Et n’oubliez pas, l’infobésité (c’est le terme utilisé dans l’article) , ça se soigne chez tous les bons neuro-psycho-stressologues. Pour l’immédiatite, il faut prévoir plusieurs consultations.

Share on Google+0Share on LinkedIn8Tweet about this on Twitter0Share on Facebook0

A propos de l'auteur

Thierry Bourgeon http://www.symbiosis-consultants.net/
Thierry BOURGEON s’est retrouvé presque par hasard à travailler en entreprise. Son rêve était d’être photographe : observer, créer, faire plaisir aussi. Ce sont ces moteurs qui le font agir aujourd’hui dans son métier de consultant. Après HEC, loin d’être dans les starting-blocks pour suivre une voie royale dans une grande entreprise, il s’immerge dans l’étude du chinois, puis part deux ans dans le Pacifique « faire son service ». Il en garde un goût pour la découverte d’autres cultures. En 1977, Il trouve sa voie professionnelle dans un cabinet de consultants qui pratique la créativité à haute dose alliée à la rigueur et à l’exigence. Depuis cette découverte, il invente de nouvelles manières de former, de faire un diagnostic, de donner envie à une équipe et une entreprise de se transformer, de construire. Il crée SYMBIOSIS-Consultants en 1986, avec la volonté de conjuguer créativité, plaisir au travail, rigueur. Progressivement, aidé de l’arrivée de deux associés, il développe une vision : aider les collaborateurs à « être bien dans leurs baskets », à l’aise dans la pratique de leur métier, dans leur équipe, leur entreprise. On n’est pas loin de la qualité de vie au travail ! Ce qui le fait courir, c’est sa foi en l’homme, sa foi en Dieu.

Pas de commentaire

Laisser votre commentaire





Retour au haut de page