« Les employés d’abord, les clients ensuite »

« Les employés d’abord, les clients ensuite »
Share on Google+0Share on LinkedIn0Tweet about this on Twitter0Share on Facebook0

C’est l’histoire, racontée par son PDG, d’une révolution et d’une évolution permanente à HCL Technologies, une grande entreprise indienne de 55 000 personnes, implantée dans une vingtaine de pays. Une révolution parce que Vineet Nayar va renverser le règles du management, changer  radicalement les relations, l’organisation, les rôles, y compris le sien. Une évolution permanente parce que l’auteur conclue son livre ainsi : « le voyage de notre entreprise est un programme sans fin : « faire du changement un mode de vie » ».

« Employees First » n’est pas un slogan, c’est la règle et la réalité  qui sous-tendent le quotidien d’HCL Technologies, du mode d’évaluation des managers à l’élaboration de la stratégie. « Employees First » passe par la transparence totale de la communication, entraîne la liberté d’expression, la créativité, l’innovation. À chaque page, la passion de Vineet NAYAR pour ce qu’il entreprend est palpable. Il réussit à incorporer cette passion dans l’organisation, en  suscitant la création de communautés de passion durable.

Aujourd’hui, il y en a plus de 2500, chacune avec un responsable élu par les employés. Ces communautés couvrent tous les sujets qui peuvent passionner : la musique, la santé, mais aussi les technologies. Certaines sont devenues une  source d’innovation non structurée, libre, spontanée. Les communautés de passion ne sont qu’un des catalyseurs décrits qui balisent la route de l’évolution/révolution. Les résultats parlent d’eux-mêmes : en quatre ans, le taux de départs volontaires baisse de 50%, le CA et le résultat d’exploitation triplent  malgré la crise.

Ce livre est impossible à résumer, il est à méditer, à ruminer tant il fait réfléchir, donne des pistes, des solutions pragmatiques. Il démarre sur les chapeaux de roue : dès  la première page, avec son histoire de pilote automobile dans les freins lâchent en plein milieu d’une course, l’auteur nous fait réfléchir aux choix qui s’offrent en situation de crise, à la meilleure décision à prendre : accélérer. Et il accélère effectivement, de la première à la dernière page. L’aventure se prolonge sur le site de HCL Technologies, où les employés sont aussi les premiers, et  témoignent en vidéo.

L’histoire des 55 000 employés mérite qu’on y consacre plus de temps sur ce blog, j’y reviendrai ; En attendant, c’est le livre à acheter pour vos prochaines vacances, il se lit comme un roman !

Source : NAYAR, Vineet. Les employés d’abord, les clients ensuite, Paris : Edition Diateino, Mai 2011. 231 p.

Share on Google+0Share on LinkedIn0Tweet about this on Twitter0Share on Facebook0

A propos de l'auteur

Thierry Bourgeon http://www.symbiosis-consultants.net/
Thierry BOURGEON s’est retrouvé presque par hasard à travailler en entreprise. Son rêve était d’être photographe : observer, créer, faire plaisir aussi. Ce sont ces moteurs qui le font agir aujourd’hui dans son métier de consultant. Après HEC, loin d’être dans les starting-blocks pour suivre une voie royale dans une grande entreprise, il s’immerge dans l’étude du chinois, puis part deux ans dans le Pacifique « faire son service ». Il en garde un goût pour la découverte d’autres cultures. En 1977, Il trouve sa voie professionnelle dans un cabinet de consultants qui pratique la créativité à haute dose alliée à la rigueur et à l’exigence. Depuis cette découverte, il invente de nouvelles manières de former, de faire un diagnostic, de donner envie à une équipe et une entreprise de se transformer, de construire. Il crée SYMBIOSIS-Consultants en 1986, avec la volonté de conjuguer créativité, plaisir au travail, rigueur. Progressivement, aidé de l’arrivée de deux associés, il développe une vision : aider les collaborateurs à « être bien dans leurs baskets », à l’aise dans la pratique de leur métier, dans leur équipe, leur entreprise. On n’est pas loin de la qualité de vie au travail ! Ce qui le fait courir, c’est sa foi en l’homme, sa foi en Dieu.

Pas de commentaire

Laisser votre commentaire





Retour au haut de page