Animal de compagnie au bureau, vraie ou fausse bonne idée ?

Animal de compagnie au bureau, vraie ou fausse bonne idée ?
Share on Google+0Share on LinkedIn28Tweet about this on Twitter0Share on Facebook0

Depuis le ”pets welcome” de Google et d’autres starts-ups américaines, amener son animal domestique au bureau est désormais une pratique encouragée par de nombreuses entreprises qui y voient un effet extrêmement positif sur le bien-être des collaborateurs, une entreprise japonaise (Ferray Corporation) offre même une prime de 35 euros aux salariés venant au bureau accompagnés de leur chat car cette compagnie animale aurait un effet avéré sur le stress et augmenterait même la productivité.

Mais que dit la loi française à ce propos ? Quels sont les avantages pour l’entreprise et le salarié ? Y-a-t-il des inconvénients ?  

 

Ce que dit la loi …

 

La loi française autorise ou interdit cette pratique selon le secteur et la nature de l’activité exercée. Ainsi dans les administrations publiques ou dans les commerces alimentaires, il est strictement interdit d’amener son animal de compagnie. En revanche dans les entreprises privées, les animaux de compagnie peuvent être tolérés si des raisons d’hygiène, de sécurité ou de bonne marche de l’entreprise ne le contre-indiquent pas. Il semble évident que la compagnie animale sera contre-indiquée dans certains lieux où l’animal domestique pourrait représenter une menace et elle sera tolérée dans tous les autres lieux. En tout état de cause, un accord de la direction et des collègues (ne serait-ce qu”informel) est cependant nécessaire pour pouvoir amener effectivement son animal domestique au bureau.

 

Les avantages de la compagnie animale au bureau


De nombreuses études mettent en avant le caractère rassurant et bénéfique de la présence animale au bureau. Que ce soit un poisson, un chien ou un chat, la compagnie d’un animal domestique aurait des effets avérés sur la tension artérielle et sur le stress et contribuerait au bien-être du salarié.
Elle limiterait aussi l’absentéisme et augmenterait même la productivité des collaborateurs qui seraient naturellement plus enclins à rester plus longtemps au bureau.
Pour l’entreprise, les animaux de compagnie seraient aussi une manière efficace de maintenir une bonne ambiance et de développer les échanges entre les collaborateurs, chaque sortie, initiative ou bêtise de l’animal étant une occasion supplémentaire d’échanges humains et pour le propriétaire, l’animal serait aussi une source de stimulation en favorisant sa concentration.

 

Et les inconvénients ?


Un animal domestique a beau être inoffensif la plupart du temps, il peut cependant avoir des réactions intempestives dans certaines circonstances, réactions qui peuvent parfois même surprendre le propriétaire lui-même. Il est donc conseillé (à moins d’amener un poisson rouge comme animal domestique) d’avoir une bonne assurance responsabilité civile pour son animal domestique. Si l’animal est toléré et plutôt bien accepté dans le bureau, vous serez néanmoins responsable de tout incident survenu de son fait. Que ce soit une morsure, la casse d’un objet ou une chute survenue à la suite de l’une de ses initiatives, la victime ou même l’entreprise est susceptible de vous faire payer les dommages, il est donc recommandé de se protéger.
Il est enfin évidemment nécessaire d’assurer son hygiène, de le faire sortir plusieurs fois dans la journée et de pourvoir à son alimentation et à ses soins en cas de besoin, c’est bien entendu une condition sine qua non de sa présence au bureau.

 

Crédit photo : Flickr / Chiotsrun

Share on Google+0Share on LinkedIn28Tweet about this on Twitter0Share on Facebook0

A propos de l'auteur

JaimeLeLundi http://www.jaimelelundi.com
JaimeLeLundi est le magazine 100% dédié à la Qualité de Vie au Travail et au Mieux-Vivre en Entreprise. N'hésitez pas à nous contacter pour partager vos points de vue !

Pas de commentaire

Laisser votre commentaire





Retour au haut de page