Petit exercice de la semaine : plaisir et créativité

Petit exercice de la semaine : plaisir et créativité
Share on Google+0Share on LinkedIn2Tweet about this on Twitter0Share on Facebook0

Plaisir et créativité

Il y a quelques semaines, j’ai eu la chance d’aller travailler à Mumbai, Bombay dans l’ancienne version. Je dis la chance parce que passer quelques jours à travailler à l’étranger est une fantastique bouffée d’air qui vous sort de l’univers quotidien. Le voyage en avion a été une première expérience dans ce sens. Je ne sais pas si vous pensez comme moi, mais j’ai toujours l’impression qu’en avion, tout est toujours prévu, planifié, processé, défini. Pas vraiment un environnement pour sortir du cadre. Mais ce jour-là, l’avion avait un drôle de système pour l’air conditionné, un système collectif qui pulsait de l’air froid vers les passagers par une fente courant tout au long de la carlingue. J’avais froid, comme beaucoup de passagers j’imagine. Je me sentais démuni, incapable de lutter contre ce froid. Et puis j’ai vu un peu plus loin que, sur une cinquantaine de centimètres, la fente était bouchée par des serviettes en papier. Un passager astucieux avait trouvé une solution toute simple pour supprimer la source de gêne. Je l’ai imité, je crois bien qu’il y avait comme une impression d’avoir vaincu le processus. Au bout de quelque temps l’avion était comme décoré un peu partout. Et puis à Mumbai, il y a eu ce chien qui m’attendait un soir dans ma chambre d’hôtel, d’un seul coup, la chambre n’était plus impersonnelle, tout était parfaitement rangé, comme d’habitude, mais tout était en même temps beaucoup mieux. Je n’ai pas retrouvé le chien le lendemain, c’était un cadeau pour un seul soir, et dans tout l’hôtel, il n’y avait qu’un seul garçon d’étage à réaliser ce chien. Apparemment, il en faisait de temps en temps, quand ça lui chantait. Là aussi, dans cet univers de grand hôtel très stylé, il y avait cette touche de décalé, de créativité, de liberté d’expression qui faisant une immense différence, pour le client mais peut-être encore plus pour le collaborateur.

Alors, ce matin, avant de plonger dans vos mails de la semaine…

□ Affichez cette photo du chien sans explications, ça donnera sans doute des idées à certains collaborateurs, 

□  Décidez de faire ensemble, avec l’équipe, la liste des filets d’air froid qui perturbent le quotidien et qu’il est peut-être possible de faire disparaître sans gros investissement, 

□ Proposez à vos collaborateurs d’aller voir chacun deux ou trois “clients” et demandez-leur de revenir avec des idées pour supprimer leurs filets d’air froid.

Share on Google+0Share on LinkedIn2Tweet about this on Twitter0Share on Facebook0

A propos de l'auteur

Thierry Bourgeon http://www.symbiosis-consultants.net/
Thierry BOURGEON s’est retrouvé presque par hasard à travailler en entreprise. Son rêve était d’être photographe : observer, créer, faire plaisir aussi. Ce sont ces moteurs qui le font agir aujourd’hui dans son métier de consultant. Après HEC, loin d’être dans les starting-blocks pour suivre une voie royale dans une grande entreprise, il s’immerge dans l’étude du chinois, puis part deux ans dans le Pacifique « faire son service ». Il en garde un goût pour la découverte d’autres cultures. En 1977, Il trouve sa voie professionnelle dans un cabinet de consultants qui pratique la créativité à haute dose alliée à la rigueur et à l’exigence. Depuis cette découverte, il invente de nouvelles manières de former, de faire un diagnostic, de donner envie à une équipe et une entreprise de se transformer, de construire. Il crée SYMBIOSIS-Consultants en 1986, avec la volonté de conjuguer créativité, plaisir au travail, rigueur. Progressivement, aidé de l’arrivée de deux associés, il développe une vision : aider les collaborateurs à « être bien dans leurs baskets », à l’aise dans la pratique de leur métier, dans leur équipe, leur entreprise. On n’est pas loin de la qualité de vie au travail ! Ce qui le fait courir, c’est sa foi en l’homme, sa foi en Dieu.

1

  1. comment-avatar
    Isabelle26 mai 2015 - 19 h 44 min

    Bonsoir,
    Une manière créative et poétique de distiller le bon sens
    j’aime
    merci
    Sincèrement
    Isabelle

Laisser votre commentaire





Retour au haut de page