News : une semaine de mieux-être au travail (30 Août)

News : une semaine de mieux-être au travail (30 Août)
Share on Google+0Share on LinkedIn0Tweet about this on Twitter0Share on Facebook0

Les vacances durent et l’actualité se fait rare. Si rare que ça ? Pourtant le travail continue de l’autre côté de l’Atlantique. En témoigne cet article de Rue 89 sur la grève des employés de restauration rapide aux Etats-Unis, qui demandent de meilleures conditions de travail. Nous avons également le droit à une réflexion sur les nouvelles technologies sur le site Miroir social. Brouillent-elles la limite entre travail et vie privée ? Et pour finir, un article de l’INRS sur la gestion des horaires de travail, en particulier la nuit.

1) Grève au pays des fast-food

C’est quelque chose que l’on ne voit pas souvent : des employés etatsuniens de restauration rapide se mettre en grève pour demander une augmentation de salaire. La tradition syndicale, et le droit, sont peu répandus dans ces métiers peu qualifiés. Les employés demandent un meilleur salaire, de meilleures conditions de travail, et le droit de se syndiquer. Celui-ci peut tout à fait être interdit par contrat aux Etats-Unis. Leurs employeurs restent inflexible car, selon eux, augmenter les salaires rendrait la main d’oeuvre si cher que la mécanisation serait préférable. Une affaire à suivre.

Plus d’infos sur le blog de Marie Rousseau, journaliste à Rue 89

2) NTIC et vie privée, un problème ?

Amener son propre smartphone ou son ordinateur portable au bureau, quoi de plus normal ? Mais cela implique de consulter des fichiers de sa société sur des périphériques personnels, ce qui peut poser des problèmes de sécurité. Comment peut réagir l’employeur, et les employés ? Sans compter qu’il devient difficile de faire la coupure entre travail et vie privée, dès lors qu’on peut être sollicité à tout instant (par e-mail, par exemple). Ce sera d’ailleurs l’un des sujets majeurs du salon des comités d’entreprises, en Septembre.

Plus d’infos sur le site Miroir social.

3) Comment gérer les horaires atypiques ?

Certains métiers imposent de travailler la nuit, ou sur une longue durée. à la longue, ce mode de vie peut avoir un effet néfaste sur les employés : fatigue, carences dues au manque de soleil, etc… Dans une brochure, l’INRS (Institut National de Recherche et de Sécurité) souhaite attirer l’attention des employeurs sur les conséquences de ces horaires particuliers, sur les risques, et sur les bonnes pratiques à mettre en oeuvre pour s’assurer la plus grande sécurité. De quoi garder ses employés au meilleur de leur forme !

En savoir plus sur le site de l’INRS.

Share on Google+0Share on LinkedIn0Tweet about this on Twitter0Share on Facebook0

A propos de l'auteur

JaimeLeLundi http://www.jaimelelundi.com
JaimeLeLundi est le magazine 100% dédié à la Qualité de Vie au Travail et au Mieux-Vivre en Entreprise. N'hésitez pas à nous contacter pour partager vos points de vue !

Pas de commentaire

Laisser votre commentaire





Retour au haut de page