Le Jobcrafting : une solution pour motiver mes collaborateurs ?

Le Jobcrafting : une solution pour motiver mes collaborateurs ?
Share on Google+3Share on LinkedIn25Tweet about this on Twitter0Share on Facebook0

Alors que nous, Français, cherchons depuis plus d’une décennie à repenser l’entreprise, les Anglo-saxons auraient peut-être quelques leçons à nous donner. Aujourd’hui, J’aime Le Lundi vous parle du job crafting, théorie du travail qui vise à redonner au collaborateur une totale maîtrise des tâches qui lui incombent.

Le job crafting, c’est quoi ?

Le job crafting consiste à laisser le collaborateur libre de façonner les tâches qui lui incombent comme il le souhaite. Dans ce type d’organisation du travail, l’employé cesse d’être un simple exécutant. Il pourra à l’inverse transformer et adapter son travail, et sa manière de l’accomplir, de lui-même, afin de le rendre plus attrayant.

Imaginez une seconde une entreprise au sein de laquelle chacun organiserait lui-même son travail, en totale autonomie, en totale confiance, avec motivation et envie ? Une entreprise où les rapports hiérarchiques seraient parfaitement détendus ? Une entreprise dans laquelle le mot « collaborateur » prendrait tout son sens, et où tous seraient heureux de travailler ? Cette entreprise un peu idyllique, et si vous l’aviez à portée de main ?

Le job crafting, quel intérêt pour l’entreprise ?

En choisissant l’option “job crafting” au sein de son service, le manager peut parvenir à agir directement sur l’amélioration de la QVT.

Plus de motivation : Avec le job crafting, la motivation qui fait parfois défaut à vos collaborateurs réapparaît. Les tâches qui pouvaient lui paraître ennuyeuses et routinières, réorganisées par ses soins, en deviennent de fait beaucoup plus intéressantes et motivantes pour lui, correspondent davantage à sa manière d’être, de faire, et de voir les choses.

Plus d’estime de soi : La théorie du job crafting repose sur l’idée qu’en leur laissant l’initiative de l’organisation de leurs tâches, vos collaborateurs ont la possibilité d’améliorer l’estime qu’ils ont d’eux mêmes. L’objectif est de leur apporter la preuve qu’ils sont des personnes de confiance, capables de prendre des décisions. Votre collaborateur est, dans la plupart des cas, un expert des missions qu’il a à accomplir : le job crafting peut être un bon moyen de le lui faire savoir.

Plus d’autonomie : Le job crafting peut être l’une des manières, à terme, d’avoir autour de soi des collaborateurs à qui vous pourrez faire pleinement confiance, sans besoin de contrôle permanent. La méthode vise en effet à replacer le salarié au coeur de sa tâche, de manière à développer son autonomie de manière exponentielle. Un gain de temps pour vous, et un soulagement pour lui.

Plus d’efficacité : Jusqu’ici, les entreprises et services ayant opté pour le job crafting ont généralement pu constater une amélioration de l’efficacité et de l’implication de leurs employés. Grâce au job crafting, ces derniers doivent en effet pouvoir exprimer leur esprit d’initiative, et prendre une meilleure possession de leur rôle au sein de leur service, en en comprenant l’importance. L’idée est de les impliquer davantage dans leur tâche, afin qu’ils l’exécutent de manière plus efficiente.

Encore peu répandu, le job crafting pourrait être l’un des modèles de l’entreprise du futur. Parce qu’il peut-être un véritable atout pour la QVT de votre entreprise, il pourrait également lui permettre de gagner en efficacité.

Source image à la Une : Pixabay

Share on Google+3Share on LinkedIn25Tweet about this on Twitter0Share on Facebook0

A propos de l'auteur

JaimeLeLundi http://www.jaimelelundi.com
JaimeLeLundi est le magazine 100% dédié à la Qualité de Vie au Travail et au Mieux-Vivre en Entreprise. N'hésitez pas à nous contacter pour partager vos points de vue !

Pas de commentaire

Laisser votre commentaire





Retour au haut de page