5 choses qui vont amener vos collaborateurs à vous détester

5 choses qui vont amener vos collaborateurs à vous détester
Share on Google+0Share on LinkedIn1Tweet about this on Twitter0Share on Facebook0

Souvent, les qualités qui font de vous un manager efficace sont aussi celles que vos collègues détesteront. De l’hyperactivité à l’inattention il n’y a qu’un pas, c’est pourquoi nous vous proposons un classement des cinq trucs qui peuvent faire de vous un cauchemar au travail.

Vos collaborateurs ont beau vous affirmer qu’ils comprennent votre passion pour le travail, votre énergie inépuisable ou le perfectionnisme avec lequel vous menez un projet, il y a bien des points sur lesquels ils pourraient vous critiquer. Ces points, ce sont les défauts de vos qualités, et ce qui fait de vous quelqu’un d’admirable, mais aussi un peu insupportable. En voici cinq exemples :

  • Vous bouillonnez d’idées et changez de plan rapidement 

Vous venez d’avoir une bonne idée, vous avez monté le projet parfaitement avec les bons collaborateurs, puis vous décidez que le plan établi n’est pas le meilleur qui soit. Votre perfectionnisme va court-circuiter le travail des autres car vous leur exposerez de nouvelles idées constamment. Pour être clair, vous ne contrôlez pas votre créativité et si elle peut se révéler un atout considérable, elle peut vite nuire à l’aboutissement de vos projets.

  • Vous harcelez vos collaborateurs avec le travail 

Que cela soit par téléphone, sms, e-mail, vous souhaitez vérifier à toute heure où en est l’avancement de leurs travaux, s’ils sont sur la bonne voie, s’ils ont besoin d’aide, ou s’ils sont intéressés par votre dernière idée. Le point noir étant que vous faites ça non seulement au travail mais en dehors du travail, à des heures où ils ne veulent plus en entendre parler et ne pensent qu’à se détendre. Ne projetez pas votre amour inconsidéré pour votre travail sur vos collègues.

  • Vous ne lâchez jamais de leste 

Nous revenons au même problème sous un angle différent : vous ne savez pas lacher du leste et laisser vos collaborateurs travailler en autonomie. Vous vérifiez constamment ce qu’ils font, l’étape sur laquelle ils travaillent, vous ne leur faites pas confiance. Autrement dit, vous êtes un « control freak » et votre bonne volonté se change en micro-management beaucoup plus désagréable qu’utile pour vos collaborateurs.

  • Vous parlez beaucoup… sans écouter

Le management n’est pas une route à sens unique, et vous ne pourrez pas effectuer un bon travail si vous passez votre temps à vous écouter en boucle. Vos collaborateurs ont besoin d’être écoutés pour se sentir pris au sérieux et utiles dans le processus. Veillez aussi à faire autant attention à ce que vous dites qu’à la personne à laquelle vous le dites. Enfin, offrez des créneaux de discussion avec les collaborateurs pour permettre un échange efficace, sans empiéter sur leur parole.

  • Vous n’offrez pas les ressources nécessaires à vos collaborateurs pour réussir 

Si les employés d’une entreprise n’ont pas les moyens pour faire leur travail correctement et dans de bonnes conditions, ils ne seront ni heureux, ni efficaces. C’est pourquoi négliger de donner aux collaborateurs les ressources qu’ils demandent (information ou matériel) revient à saboter la qualité de leur travail et leur insatisfaction se fera sentir lors de rencontre avec des clients.

Source image à la Une

Share on Google+0Share on LinkedIn1Tweet about this on Twitter0Share on Facebook0

A propos de l'auteur

JaimeLeLundi http://www.jaimelelundi.com
JaimeLeLundi est le magazine 100% dédié à la Qualité de Vie au Travail et au Mieux-Vivre en Entreprise. N'hésitez pas à nous contacter pour partager vos points de vue !

Pas de commentaire

Laisser votre commentaire





Retour au haut de page