Les héros ignorés

Les héros ignorés
Share on Google+0Share on LinkedIn3Tweet about this on Twitter0Share on Facebook0

Ce sont les gens qui font du bien, gratuitement.

Il y a d’abord les gens qui apportent un brin de soleil chaque matin par leur bonne humeur jamais démentie, leur rire, leurs attentions discrètes. Ceux-là méritent au moins une médaille d’argent du mieux-être au travail.

Et puis il y a ceux qui tiennent les bureaux des pleurs, ces lieux où chacun vient épancher son mal-être, partager ses déceptions, sa tristesse, être écouté par une oreille bienveillante et toujours disponible pour soutenir un moral qui flanche. Ceux-là méritent la médaille d’or.

Ces héros ignorés, ce sont presque toujours des sans grade, des petits, des silencieux. Si vous avez la chance d’en voir, gardez-les, choyez-les, ne les abrutissez pas de travail, ils sont précieux.

Share on Google+0Share on LinkedIn3Tweet about this on Twitter0Share on Facebook0

A propos de l'auteur

Thierry Bourgeon http://www.symbiosis-consultants.net/
Thierry BOURGEON s’est retrouvé presque par hasard à travailler en entreprise. Son rêve était d’être photographe : observer, créer, faire plaisir aussi. Ce sont ces moteurs qui le font agir aujourd’hui dans son métier de consultant. Après HEC, loin d’être dans les starting-blocks pour suivre une voie royale dans une grande entreprise, il s’immerge dans l’étude du chinois, puis part deux ans dans le Pacifique « faire son service ». Il en garde un goût pour la découverte d’autres cultures. En 1977, Il trouve sa voie professionnelle dans un cabinet de consultants qui pratique la créativité à haute dose alliée à la rigueur et à l’exigence. Depuis cette découverte, il invente de nouvelles manières de former, de faire un diagnostic, de donner envie à une équipe et une entreprise de se transformer, de construire. Il crée SYMBIOSIS-Consultants en 1986, avec la volonté de conjuguer créativité, plaisir au travail, rigueur. Progressivement, aidé de l’arrivée de deux associés, il développe une vision : aider les collaborateurs à « être bien dans leurs baskets », à l’aise dans la pratique de leur métier, dans leur équipe, leur entreprise. On n’est pas loin de la qualité de vie au travail ! Ce qui le fait courir, c’est sa foi en l’homme, sa foi en Dieu.

Pas de commentaire

Laisser votre commentaire





Retour au haut de page